26

JANVIER 2017

De Sympathique à Biscornue, il s’en passe des choses!  Faut dire que le premier logo avait été fait rapidement. J’étais devenue travailleur indépendant sur un coup de fesse (Oui, un coup de fesse) et en tant que designer, il me fallait un logotype pour bien vendre mes services. J’aurais pu trouver mieux, j’aurais pu ne pas utiliser la police de caractère Lobster qui, à l’époque, n’était pas encore honteusement surutilisée, j’aurais pu pousser ma réflexion créative mais… mais non.

C’était la première fois que je me lançais dans le vaste monde de l’entreprise individuelle : Mes inquiétudes étaient axées ailleurs et pas sur mon image de marque.

J’aurais peut-être dû me forcer un peu plus.

La Biscornue - Branding + Graphisteries - Les logos pas beau.
Les premières ébauches d’un logo sympathique
OUF, on voit le manque d’inspiration.  
La Biscornue - Branding + Graphisterie - Le premier logo
Lobster, jaune et rond. Le premier logo sous lequel je me suis présentée en tant que travailleur autonome.

COME ON ! Lobster ! Irk ! 

http://www.lobsteristhenewcomicsans.com/

Je vous avouerais que, au fil du temps, j’ai réussi à accumuler trente-six mille (si peu) idées d’un nouveau branding. J’ai essayé mille et un styles, versions, couleurs, appellations. Je suis passée par jaune, vert, bourgogne! Même rose! J’ai été tentée d’adopter la licorne comme effigie mais j’ai préféré en avoir les caractéristiques intellectuelles (hein?!) plutôt que son visuel.

Le dicton « cordonnier mal chaussé » ne s’est jamais aussi bien appliqué. Histoire déprimante d’être une designer pas capable de designer son propre logotype. J’ai même pensé à engager quelqu’un d’autre pour que cette autre personne créative arrive à me voir de l’extérieur puis à bien cerner mon besoin. À la place, j’ai décidé de déprimer à ce sujet et de continuer les efforts créatifs.

J’en avais marre d’être juste graphiste et sympathique.

« Sympathique ».

Avec le temps, le mot transpirait un son. Un « Meh » ou un « bof » (accompagné d’un haussement d’épaule). Être sympathique, c’est inspirer de la sympathie et de la sympathie, c’est juste une attraction instinctive ou de ressentir la peine / le plaisir de quelqu’un d’autre. Erg. C’est ennuyant. Qualificatif trop sage et propret pour moi. Oh! Ça a aussi une connotation positive et qui me démarquait dans la masse (Comme si les autres graphistes n’étaient pas sympathiques! Parce que moi, je l’étais + +, assurément!)

« Histoire déprimante d’être une designer pas capable de designer son propre logotype »
Mon autoflagellation n’a mené à rien de bon. Un moment donné, une graphiste se tanne et je dois aussi travailler, je ne pouvais pas passer trop de temps à me torturer le cerveau et le clavier. Je n’arrivais pas à trouver une combinaison de mots ou de qualificatifs à ajouter à mon nom/prénom (obligatoire si entreprise pas enregistrée au registraire)  qui représenterais bien et globalement la personne créative que je suis. BON! Certains diront qu’avec un prénom aussi original, je n’ai pas besoin de quoi que ce soit pour assumer mon coté créatif dans mon branding! Soit, j’en conviens mais c’est étrange comme j’ai eu aussi besoin de mettre une distance entre mon moi-moi et mon moi-pro. Une distinction qui s’est fait naturellement au court de ces trois années de pigiste.
La Biscornue - Branding + Graphisteries - Les logos pas beau.
Ok ! On voit que il y a une nette tentative de sortir de ma zone de confort
On a de la difficulté à sortir de la forme de base !

Donc – ne pas utiliser mon nom/prénom + trouver mots représentatifs – créer une image de marque avant 2017 = Défis !

Étrangement, ce qui m’a aidé, c’est ENCORE le dictionnaire des synonymes.

Je l’aime d’amour.

Il est dans ma barre de favoris.

J’utilise quotidiennement celui là : http://www.crisco.unicaen.fr/des/ (et pour aucune raison en particulier. Il est pas top beau, mais il est top pratique.)

J’ai cherché des synonymes de Licorne.

De Licorne, il y a eu cornu.

Et de cornu, il y a eu…

La Biscornue - Branding + Graphisteries - Les logos pas beau.
D’autres essaies pour mon logotype
Quand y faut, y faut !
L’ultime tentative d’utiliser la licorne comme image de marque.
J’ai presque pensée que c’était une bonne idée ! 

Biscornu.

Abracadabrant, baroque, bizarre, étrange, extravagant, saugrenu, singulier

Selon le Larousse : « Qui est de caractère absurde, extravagant : Esprit biscornu. »

Ça veut aussi anciennement dire « deux cornes » (Le moi-moi et le moi-pro ?)

Ça y est !

J’avais trouvé!

Et j’ai eu peur.

J’ai eu peur de perdre l’idée. De ne pas l’assumer. Que ce ne soit pas vraiment représentatif. Que ce soit exagéré, trop fou, trop étrange. Une tonne de doutes m’assaillit. J’ai du me conforter envers des pairs et qu’on m’assure que j’étais sur une bonne voie.

Visuellement?

Simple.

ULTRA simple!

Pas de chichi, pas de fionfion, ne de flafla, pas de courbe, pas de rond, pas de forme.

Les mots, des couleurs (que je pourrais changer au gré de mes idées) et c’est tout !

SIMPLE.

La Biscornue c’est fou, extravagant mais c’est aussi simple et dynamique!

La Biscornue - Branding + Graphisteries

La biscornue c’est la graphiste sympathique level 1000.

Trois années de travail autonome.

La naissance de mon premier enfant.

Des collègues super cool.

Des projets vraiment trippants.

Des services définis et uniques.

Des idées sans arrêt qui bouillonnent dans ma tête et qui ne demandent qu’à être exposées au grand jour.

HEY BOY que j’ai hâte de travailler avec toi maintenant !

Pssst ! Pssst ! Ici ! Regarde !

Pin It on Pinterest

Share This